Boris Vildé chef du Réseau du Musée de l'Homme en 1940

Héros de la Résistance française contre le fascisme allemand

RESISTANCE N° 1 page1 N°1 page 2 N°1 page 3 N° 1 page 4 N° 1 page 5 N° 1 page 6 N° 2 page 1 N° 2 page 2 N° 2 page 3 N° 2 page 4 N° 3 page 1 N° 3 page 2 N° 3 page 3 N° 3 page 4 N° 3 page 5 N° 3 page 6 N° 4 page 1 N° 4 page 2 N° 4 page 3 N° 5

La MORT D'HENRI  BERGSON                       6

"Henri Bergson est mort de froid. Il est mort victime des conditions atroces dans lesquelles l'occupation allemande fait vivre des Français. Une congestion pulmonaire a emporté ce vieillard déjà affaibli par une longue maladie mais qui avait trouvé encore assez de forces pour se faire transporter en ambulance au commissariat de police et s'inscrire en qualité de "Juif". Bien qu'hypocritement dispensé de cette formalité, Bergson avait tenu à l'accomplir. Il avait voulu, par ce geste ne pas se désolidariser des autres Juifs, plus humbles, mais non moins Français, à qui s'impose la loi allemande. Dans les articles qu'il consacra à cette mort, qui a ému la conscience de tout Français qui pense, le CRI DU PEUPLE de Doriot ne trouve pas assez d'injures contre l'homme qui aura été un des plus grands philosophes qui ont honoré la France.

Henri Bergson, Prix Nobel, membre de l'Académie française et de l'Académie des Inscriptions, professeur honoraire au Collège de France, était grand croix de la Légion d'Honneur.

REVUE DE LA PRESSE ENCHAINEE

"Que ce soit Pétain! Que ce soit de Gaulle! Que ce soit un ouvrier inconnu, la vierge inspirée, le conseillé plein d'expérience...Celui qui travaillera pour notre libération est nôtre" (ARC n°??)

"Plus que jamais, il faut "tenir". (LA VOIX DE PARIS n°4)

Les Français d'autrefois avaient pour devise: Vaincre ou mourir, elle avait fait la grandeur et la gloire de la France....Mes amis, mes compatriotes, ressaisissez-vous, reprenez conscience de vous-mêmes: soyez français" (PANTAGRUEL) (.......)

"Ce qui compte, c'est que, par sa fière résistance, le peuple français a rendu impossible toute politique dite de "collaboration". Le coup de force hitlérien nous montre que la France, asservie, n'est pas une esclave qui lèche les bottes du vainqueur. Le recours à la dictature militaire montre qu'il n'y a pas, dans notre pays, assez de vendus et de corrompus pour servir l'oppresseur." ( LA NATION LIBRE, n.1 )

"...Les journalistes parisiens mettent en garde la population contre ce qu'ils appellent une "attitude boudeuse" qui serait de nature à gêner les négociations en cours. Boudeuse ? Où diables vont-ils chercher leurs adjectifs ? A les entendre on croirait qu'il s'agit d'un ménage qui se fait la tête. Non, le Français occupé ne fait pas la tête à son oppresseur. Avec les pauvres moyens qui lui restent, il se la paie jusqu'au jour où il l'aura pour de bon." (PROPOS DE L'OCCUPE)

Noël 1940

Cette année, pas de joyeux Noël;
La Sainte Vierge et le petit Jésus sont en pays "Occupé",
Saint Joseph dans un camp de prisonniers en Allemagne,
L'étable a été réquisitionnée,
Les Anges ont été descendus par la D.C.A.,
L'étoile a été peinte en bleu sur l'ordre du chef d'ilot,
Les Rois Mages sont en Angleterre,
La vache est à Berlin et l'âne à Rome

( LETTRE FRANCAISE n.7 )