Boris Vildé chef du Réseau du Musée de l'Homme en 1940

Héros de la Résistance française contre le fascisme allemand

RESISTANCE N° 1 page1 N°1 page 2 N°1 page 3 N° 1 page 4 N° 1 page 5 N° 1 page 6 N° 2 page 1 N° 2 page 2 N° 2 page 3 N° 2 page 4 N° 3 page 1 N° 3 page 2 N° 3 page 3 N° 3 page 4 N° 3 page 5 N° 3 page 6 N° 4 page 1 N° 4 page 2 N° 4 page 3 N° 5 ??

Extraits du discours du Président ROOSEVELT (29 décembre 1940)      3

---------------------------------

"Deux nations d'Europe et une d'Asie: le Japon, ont proféré la menace que si les Etats-Unis intervenaient dans leur programme d'extension, ces nations s'uniraient contre eux dans une action commune...

"Il est clair qu'ils ont l'intention, non seulement de dominer la vie et la pensée en Allemagne même, mais encore d'asservir l'Europe et ensuite de se servir des ressources de l'Europe pour dominer le reste du monde...

"Les Etats-Unis n'ont ni le droit ni la moindre raison d'encourager des pourparlers de paix avant que les puissances d'agression n'aient fait preuve d'une intention nette d'abandonner toute idée de dominer le monde. Les forces italiennes sont bloquées par les britanniques, les Grecs et les soldats qui se sont enfuis des pays soumis tandis que les Japonais sont aux prises avec les Chinois qui leur opposent une vive résistance.

Il est d'une importance vitale pour les Etats-Unis que les fauteurs de guerre européens et asiatiques n'aient pas la maitrise des océans, c'est à dire les routes de l'hémisphère occidental. Si la Grande Bretagne s'effondrait le monde entrerait dans une ère nouvelle où il serait gouverné par la menace et la force brutale.

"Pour survivre dans un tel monde les Etats-Unis seraient obligés de devenir pour toujours un pays militarisé avec une économie de guerre. Les évènements ont prouvé qu'aucune action ne saurait apaiser les nazis. Aucun homme ne peut à force de caresses faire d'un tigre un mouton. Il ne peut y avoir d'apaisement là où il y a domination impitoyable. Le seul moyen de vivre en paix avec les Nazis est de capituler sans conditions.

La lutte de la Démocratie contre la conquête du monde reçoit des Etats-Unis une aide importante qui devient de plus plus en plus importante au fur et à mesure de leur réarmement et de l'expédition de toutes les munitions et de toutes les fournitures dont les Etats-Unis peuvent se passer. Les usines des Etats-Unis qui fabriquaient des montres, des machines agricoles, des appareils de linotypie, des automobiles, des machines à coudre, des locomotives, fournissent maintenant des fusils, des caisses à munition, des obus, des revolvers et des tanks. Mais l'effort actuel n'est pas encore suffisant. Il nous faut des navires, des canons, des avions. Il nous faut encore de tout !

Il est du devoir de notre nation de construire aussi rapidement que possible toutes les machines, tous les arsenaux, et toutes les usines dont nous avons besoin pour fabriquer le matériel nécessaire à la défense. Nous avons la main d'oeuvre et la capacité technique, la richesse et, surtout, nous avons la volonté. Nous devons être le vaste arsenal de la Démocratie. Nous avons apporté à la Grande Bretagne un appui matériel considérable et nous lui en fournirons encore un plus grand dans l'avenir. Il n'y aura pas de défection dans la résolution des Etats-Unis d'aider la Grande Bretagne. Ni un dictateur, ni une combinaison de dictacteurs, n'affaibliront cette détermination par des menaces sur la façon dont ils ont l'intention de l'interpréter.