Boris Vildé chef du Réseau du Musée de l'Homme en 1940

Héros de la Résistance française contre le fascisme allemand

RESISTANCE N° 1 page1 N°1 page 2 N°1 page 3 N° 1 page 4 N° 1 page 5 N° 1 page 6 N° 2 page 1 N° 2 page 2 N° 2 page 3 N° 2 page 4 N° 3 page 1 N° 3 page 2 N° 3 page 3 N° 3 page 4 N° 3 page 5 N° 3 page 6 N° 4 page 1 N° 4 page 2 N° 4 page 3 N° 5

LE RETOUR A LA TERRE (au profit de qui ? )    5

Le bon vin de France: Un marché de 400.000 hectolitres de vin est passé par les troupes d'occupation. Au 10 décembre 1940, 50.460 hectolitre ont été fournis. De plus, 300.000 hectolitres être prévus pour la population allemand

Paturage et labourage, les deux mamelles de l'Allemagne:

- 1850 bêtes à cornes ont été livrées à l'Allemagne du 11 au 28 novembre, et 900, du 2 au 12 décembre.- 3.000 boeufs ont été récemment réquisitionnés en Normandie.- Une réserve de 3.000 tonnes de viande a été constituée pour les troupes égion parisienne.

- 4.875 cochons ont été livrés du 20 septembre au 3 décembre; le nombre de cochons livrés à ce jour s'élève à 6.000 et il est prévu à l'avenir une réquisition de 750 cochons par semaine.

- 100 tonnes de riz sur 300 tonnes pour la région parisienne, ont été réquisitionnées le 20 décembre.

- 100 tonnes de pâtes ont été réquisitionnées pour la fin de l'année au bénéfice des troupes d'occupation.

ANTISEMITISME

En faisant apposer sur les entreprises et la magasins juifs, une affiche qu'ils voulaient déshonorante, les Allemands ont attendu des Français non juifs une manifestation d'antisémitisme. Les Français s'y sont noblement refusés. Voilà donc les nazis contraints d'agir eux-mêmes. Ils commencent à imposer aux commerçants juifs des gérants ou des syndics chargés d'administrer ou de liquider leurs affaires. On devine où ira l'argent . Et celui-ci une fois saisi, les commerçants juifs une fois ruinés, ce sera le tour des autres.

ALSACE.

A dater du 1er janvier 1941, les jeunes Alsaciens en âge de servir seront incorporés dans l'armée allemande.

LORRAINE.

Le Volkischer Bechachter du 12 décembre 1940 examine le "nouvel ordre" en Lorraine. Il doit unir celle-ci à l'ancien Reich, économique et social.

LES BEAUX TITRES

Lu dans les "Nouveaux temps" un article de M.Jean Luchaire, sous ce titre : "Un peu de bon sens. Allons nous perdre la défaite?" Ces Messieurs sont si enchantés de la défaite française qu'ils tiennent à ne pas la perdre. Eh bien, qu'ils la gardent, et à eux tout seuls

LU DANS LA PRESSE ILLEGALE : "Les affiches du clown Contantini ne sont pas revêtues des timbres réglementaires. Aucune loi n'exemptant les irresponsables de ne pas payer les impôts, il se confirme qu'il n'est qu'une marionnette dont d'autres tirent les ficelles...("Pantagruel", N.4)....Tragique marionnette qui, après avoir organisé à Biarritz, soi-disant pour venger Dakar, ce fameux raid de représaille sur Gibraltar qui fut attribué à nos aviateurs du Maroc, "collabore" àVillacoublay.

M. DEAT, IL FAUDRAIT S'ENTENDRE....Lu dans l'"Oeuvre" sous la signature de Marcel Déat: "L'Angleterre est dès maintenant hors de cause, même si elle n'en a pas pris une claire conscience...." Quelques jours plus tard, dans le même journal, même signature: "Même si l'Allemagne était vaincue..."

M.Déa commence donc à prévoir la victoire de l'Angleterre ???