Boris Vildé chef du Réseau du Musée de l'Homme en 1940

Héros de la Résistance française contre le fascisme allemand

RESISTANCE N° 1 page1 N°1 page 2 N°1 page 3 N° 1 page 4 N° 1 page 5 N° 1 page 6 N° 2 page 1 N° 2 page 2 N° 2 page 3 N° 2 page 4 N° 3 page 1 N° 3 page 2 N° 3 page 3 N° 3 page 4 N° 3 page 5 N° 3 page 6 N° 4 page 1 N° 4 page 2 N° 4 page 3 N° 5 Sommaire
SITUATION MILITAIRE

ALBANIE.-Les communiqués de Mussolini ne parlent plus de la guerre en Grèce. La guerre Gréco-italienne se poursuit en Albanie, c'est-à-dire en territoire provisoirement italien. Après Koritza, après Pogradetz, les Grecs ont occupé le principal port du Sud:Santi Quaranta, baptisé un peu légèrement par le Duce:Porto Edda. Ils ont occupé Argyrccastro. Cependant leur armée du Nord exerce une égale poussée vers la mer. La R.A.F bombarde sans relâche les ports de Valona, de Durazzo, ainsi que l'aérodrome de Tirana, seul port, seul aérodrome encore aux mains des Italiens.

  Les nouvelles d'un tel désastre ont provoqué des émeutes populaires à Turin et à Milan, et même temps que le remplacement des plus grands chefs militaires fascistes, à commencer par le Maréchal Badoglio. Mussolini rejette sur le haut Commandement toute la responsabilité d'une ignoble opération dont il a été le seul instigateur. Farnacci, son porte-plume officiel, attaque violemment le Maréchal Badoglio qui avait toujours marqué son hostilité à la guerre grecque et avait prévu le désastre. On espère ainsi détourner des véritables responsables la colère

 Quant aux Grecs, la presse fasciste les traite de barbares: ils chargent l'ennemi à ïonnette!

 LIBYE. -Stoppée depuis deux mois à Sidi-Barani, qu'ils ont transformé en véritable forteresse, les Italiens du Maréchal Graziani voient tout à coup les Anglais passer à l'offensive, et adopter les principe de la guerre-éclair dont l'Allemagne pensait jusqu'alors détenir le monopole. En moins d'une semaine, par une manoeuvre admirablement conjuguée des forces britanniques terrestres, aériennes et maritimes, une partie de l'armée italienne a été coincée le long de la mer, l'autre a fui jusqu'à la frontière de Cyrénaïque, abandonnant aux mains des Anglais la position "imprenable" de Sidi-Barani, un matériel immense, 29.000 hommes, des centaines d'officiers, cinq généraux, dont deux de corps d'armée. A l'heure où ce bulletin paraît l'avance alliée se poursuit, la déroute italienne s'accentue.

Un bataillon de fusillers marins des forces françaises libres a pris à ces opérations foudroyantes une part glorieuse. Le Général étout entier à l'ordre de l'Armée.

DE QUI EST-CE ?

"Le pays qui aura l'Italie pour allié sera forcément vaincu". Général von BLOMBERG

EN AFRIQUE FRANCAISE

  Les Forces Françaises Libres du Tchad ont pris possession du territoire qui, d'après les conventions de l'armistice franco-italien devait être remis par la France à l'Italie.

  Les prisonniers faits par les Forces Françaises Libres dans leur conquête de Libreville - et que notre presse allemande nous présentait comme des otages promis à la mort prochaine - viennent d'être l'objet d'un échange à l'amiable entre le général de Larminat et les autorités de Vichy.

DERNIERE HEURE

  Le Général de Gaulle et ses collaborateurs viennent d'être privés de la nationalité française. Monsieur Laval n'a pas encore reçu la naturalisation allemande.