Boris Vildé chef du Réseau du Musée de l'Homme en 1940

Héros de la Résistance française contre le fascisme allemand

Anne Hogenhuis Des savants dans la Résistance - Boris Vildé et le Réseau du Musée de l'Homme

Le premier groupe de résistants français. Une organisation secrète consacrée à l'aide aux évadés, à la contre-propagande et au renseignement. L'histoire d'un réseau et l'histoire d'un homme, Boris Vildé, poète, linguiste, ethnologue, chef de ce mouvement né dès l'été 1940. À ses côtés, Germaine Tillion, Jean Cassou, Pierre Brossolette, Jean Paulhan, Anatole Lewitsky, Yvonne Oddon. Des intellectuels entrés en résistance au péril de leur vie, traqués par la Gestapo, dénoncés par la police de Vichy. Les précurseurs de l'armée des ombres. Une leçon d'héroïsme suivie et méditée par les acteurs de la France libre.

Arrêtés en 1941, Boris Vildé et six de ses compagnons sont jugés par un tribunal allemand et condamnés à la peine capitale. Ils sont fusillés au fort du Mont-Valérien le 23 février 1942.

Nourrie d'archives inédites, la passionnante enquête d'Anne Hogenhuis fait revivre l'aventure de ce réseau en prenant pour fil conducteur la vie hors norme de son fondateur, né russe, devenu français, intégré à la famille cordiale et exigeante des savants du Musée de l'Homme.

L'histoire d'un engagement.
Une nouvelle approche de la première Résistance.

Docteur en histoire, Anne Hogenhuis collabore à la commission de publication des Documents diplomatiques français.