Boris Vildé chef du Réseau du Musée de l'Homme

Héros de la Résistance française contre le fascisme allemand

Livres et publications diverses à propos de Boris Vildé et du Réseau du Musée de l'Homme

Depuis 1945, de nombreuses études ont concerné Boris Vildé et le Réseau du Musée de l'Homme. Claude Aveline, Claude Bellanger, Henri Noguères, Yves Lelong, François George, Marianne Mahn-Lot, Dominique Veillon et tant d'autres historiens. Beaucoup d'ouvrages évoquent l'action courageuse et la fin tragique de Vildé et de ses compagnons de Résistance. Dans ce domaine, on ne saurait oublier l'Estonie, pays dans lequel plusieurs ouvrages ont été publiés. Un opéra-ballet "Mont Valérien" a été créé à Tartu en 1972 au théâtre Vanemuine. En 1967, un film - "Je suis prêt, j'arrive" - réalisé par Simon Chkolnikov, a été tourné à Paris et en Estonie (voir des extraits de ce film sur ce site). Les ouvrages les plus connus et particulièrement bien documentés sont sans conteste ceux des historiens Martin Blumenson en 1979 et Anne Hogenhuis en 2009. Les Editions Allia publient "Journal et lettres de prison 1941/1942" avec une préface de Dominique Veillon ainsi qu'un très intéressant commentaire de François Bédarida.

Dans cette même page a été intégré un article de Boris Vildé sur la civilisation finnoise rédigé après son retour de Finlande et publié en 1940 par "Horizons de France". Enfin, un extrait de l'étude de Tatiana Fougal dans les Cahiers Slaves, publié sur ce site avec son aimable autorisation et qui présente entre autre l'apport de Boris Vildé et de Leonide Zouroff aux collections du Musée de l'Homme.