Boris Vildé chef du Réseau du Musée de l'Homme en 1940

Héros de la Résistance française contre le fascisme allemand

De Saint-Pétersbourg au Mont Valérien

Les enfants du village de Yastrebino et de Beceda interprètent la pièce "De Saint-Pétersbourg au Mont Valérien", une   oeuvre sensible créée par Tatiana Skipcheva et dédiée à la mémoire de Boris Vildé. Tout est familier (Texte de Natalia Sidorova). A droite, accueil et spectacle dans l'école de Beceda à l'occasion de la visite d'une délégation d'habitants de Tikhvine en mai 2012.

Tout est familier..
Le pissenlit blanc perd ses brins de duvet,
Sur la rivière ondulée balance le nénuphar,
Et dans les nuages le soleil rougeoyant se couche,
Comme la baie vermeille dans le bec de l’oiseaux.
Que les années, comme le vent,
Passent invisiblement.
C'est familier, tout cela est aimé.
Le village natal sous le ciel du nord.
Tu sens le trèfle et le pain mûrissant.
Les pluies incessantes ont charbonné les toits,
Et le soir aux fenêtres on respire le froid.
Au-dessus des toits les étoiles brûlent ét
Près d'une vieille maison, les mêmes balançoires,
Ici l'enfance et la jeunesse ont disparu.
Mais mes chansons ici ne sont pas achevées.
Que l'autre rencontre l’aube de la jeunesse.
Que l’autre enfance passe devant en coup de vent.
C'est familier, tout cela est aimé